Un millionnaire indonésien met en place une structure offshore passant par le Luxembourg. Un mort figure au registre luxembourgeois. La question de la source de sa fortune n’est pas résolue. Harry Harmain Diah est un cas d’école de l’univers révélé par les «Pandora Papers».

Le 8 mai 2020, le site de news indonésien «Liputan6» publie une nécrologie : «Triste nouvelle de l’industrie de l’assurance. Le haut responsable de l’assurance Harry Harmain Diah est décédé le jeudi 7 mai. L’analyste des assurances Irvan Rahardjo l’a confirmé. Il a également déclaré que Harry Diah était une figure de l’assurance très modeste.»

Harry Diah a fondé «PT Asuransi Jiwa Ikrar Abadi» en 1975, renommé «PT Avrist Assurance» en 2009 – après une restructuration pendant laquelle il acquiert la majorité des actions. Les «Pandora Papers» montrent que la même année, l’assureur fonde aussi le «Ruby Purpose Trust» sur l’Île de Jersey, par le biais d’un cabinet au Liechtenstein. L’argent qui nourrissait le trust provenait du produit des ventes de parts de «PT Avrist» et était destiné à huit membres de la famille de Harry Harmain Diah.

Un document mentionne la somme d’au moins 100 millions de dollars, que l’assureur a mis de côté dans le trust. Le même rapport fait état de donations directes de plusieurs millions aux enfants de Harry Diah. Pourtant, il ne s’agissait pas d’une planification successorale classique. Le but derrière le trust est clairement nommé au cours de réunions entre la famille et leurs avocats: «tax purposes».

Do note that ‘tax ruling’ is a very sensitive topic in Luxembourg and only the tax advisor can provide his client with a ‘draft’ but not with the original stamped ruling.“Avocat de Harry Harmain Diah dans un mail à «Asiaciti Trust Singapore» en 2013

Le «Ruby Purpose Trust» chapeaute cinq entités mauriciennes et au moins une autre aux Îles Caïmans. Une des entités mauriciennes devient en 2012 l’associé principal d’une Soparfi luxembourgeoise: «Platinum Asian Growth Investments sàrl». La boîte luxembourgeoise est utilisée pour acquérir 30% des parts dans l’entreprise «PT Trihamas Finance» à Jakarta …