L’enquête luxembourgeoise en lien avec le scandale 1MDB a pris une nouvelle dimension avec l’inculpation de la banque Edmond de Rothschild. Cette avancée d’un des dossiers les plus toxiques de la place financière intervient près de cinq ans après l’ouverture de l’instruction.

La juge d’instruction Martine Kraus ne s’est pas endormie sur le dossier 1MDB, du nom d’un scandale de corruption et de blanchiment présumés autour du fonds souverain malaisien qui porte sur 2,7 milliards de dollars, selon des informations de presse. Une partie de l’argent supposément détourné est passée par la banque Edmond de Rothschild Europe à Luxembourg. 472,5 millions de dollars ont ainsi transité en 2012 par des comptes de cet établissement basé au Limpertsberg et une centaine de millions y seraient gelés par la justice luxembourgeoise.

Un riche ressortissant émirati, Khadem Al Qubaisi, important client de la banque, est entre autres visé par l’enquête judiciaire. Celle-ci avait été ouverte pour blanchiment et détournement de fonds publics fin mars 2016 par le Parquet général contre inconnu après des révélations de presse sur les détournements allégués au préjudice du fonds malaisien.

Des enquêtes judiciaires sont menées sur plusieurs fronts et dans plusieurs juridictions, notamment aux Etats-Unis.

No comment de la banque

Selon les informations de Reporter.lu, la banque a été récemment formellement inculpée dans cette affaire qui embarrasse la place financière …