Après avoir été réticent à l’idée de donner feu vert à l’ouverture d’une première maison retraite «Orpéa» au Luxembourg, le ministère de la Famille vient de signaler qu’il est incliné à mettre de côté les multiples scandales qui hantent la multinationale française.

Pour rappel, fin janvier 2022, le journaliste Victor Castanet publie son livre-enquête «Les Fossoyeurs» sur le système mis en place par Orpéa dans ses maisons de retraite et de soins. Il révèle que la société est avant tout motivée par l’appât du gain, souvent au détriment de ses résidents. Les maltraitances parfois mortelles font part du système et les victimes, tout comme leurs proches, ont du mal à contrer les moyens mis en œuvre par l’entreprise quand il s’agit de la mettre devant ses responsabilités …