Will Kreutz, ancienne célébrité de la publicité, a vu sa peine de 12 mois de prison avec survis confirmée en appel. Il comparaissait pour abus de biens sociaux suite à la faillite en 2017 de l’agence Kreutz&Friends.

Pour cause de crise sanitaire, Will Kreutz n’a pas comparu en personne devant la Cour d’Appel le 8 mai dernier, mais il avait fait dire à son avocat que sa personnalité d’artiste avait pris le dessus sur la rigueur financière qui est attendue d’un gérant de société. Ce qui expliquait pourquoi il s’était associé avec l’expert-comptable Lex Benoy en 2012 pour l’aider à gérer l’agence de publicité Kreutz&Friends qu’il avait créée quelques années plus tôt.

Selon Kreutz, Lex Benoy devait s’occuper du volet financier de la société, mais il n’aura pas de mandat officiel de gérant. Suite à une mésentente entre les deux partenaires, l’expert-comptable a jeté l’éponge et vendu ses parts, deux ans avant la fermeture forcée de l’agence de publicité, laissant Kreutz seul gérant à bord …