Le projet de règlement grand-ducal sur, entre autres, la hausse de la taxe carbone a été déposé mi-octobre en marge du projet de budget 2022. Le texte devrait être abondamment commenté par les avis des organisations patronales et syndicales. Tous sont concernés par les prix de l’énergie, ménages et entreprises.

Le texte détaille les montants des droits d’accises additionnels (taxe CO2) qui grèveront à partir du 1er janvier 2022 les produits pétroliers ainsi que le gaz.

Pour le litre d’essence sans plomb, la taxe s’élèvera à 8 centimes, contre 6,92 centimes précédemment (+15,6%), et passera à 9,65 centimes par litre de gasoil (8,44 centimes jusqu’ici). Le litre de gasoil pour des utilisations industrielles ou commerciales sera frappé d’un droit d’accises à 6,15 centimes …