Le syndicat de gauche séduit les policiers négligés par la CGFP, le syndicat de la fonction publique. Après l’Adesp, qui regroupe les inspecteurs titulaires du Bac, l’OGBL a signé un accord de coopération avec l’Association du personnel de la police judiciaire.

Coup double pour l’OGBL qui a signé à quelques semaines d’intervalle deux accords de coopération avec des associations professionnelles de policiers. Un premier, le 17 février avec l’Association du personnel policier détenteur d’un diplôme de fin d’études secondaires de la police grand-ducale (Adesp) et un second mercredi 4 mars avec l’Association du personnel de la police judiciaire (APPJ).

Il s’agit de bonnes opérations pour le syndicat de gauche qui drague de plus en plus ses membres dans la fonction publique, chasse jadis réservée à la CGFP, le syndicat de la fonction publique luxembourgeoise.

«Nous avons sollicité la CGFP, mais nous avons le sentiment qu’elle ne souhaite pas soutenir nos intérêts», fait valoir dans un entretien à REPORTER un membre du comité de l’APPJ. Face à cette désaffection, les représentants de l’association qui représente potentiellement 280 membres se sont tournés vers l’OGBL. «Il est à notre écoute, ce qu’aucun autre syndicat n’avait fait jusqu’alors», poursuit cette source …