La radio francophone «L’Essentiel Radio», troisième en termes d’audience, s’est vu infliger une amende de 1.000 euros par l’ALIA, le régulateur du secteur des médias. La sanction est la conséquence d’une violation par son exploitant, «Radiolux», de son cahier des charges qui impose notamment que tout changement d’actionnaire soit notifié et autorisé par l’autorité de l’audiovisuel.

Une procédure que Radiolux a «skippé», selon ses propres termes, se contentant d’une notification de la cession d’actions au Service des médias, de la connectivité et de la politique numérique, qui dépend du Premier ministre Xavier Bettel (DP). En juin dernier, soit 4 mois après la transaction, l’ALIA est informée du départ de deux des trois dirigeants de «Must FM», radio régionale belge (Namur et province de Luxembourg), du capital de Radiolux …