Le journalisme participatif permet de thématiser des situations ou des problèmes qui concernent un grand nombre de personnes et qui n’ont pas été couverts de manière suffisante ou différenciée auparavant. Grâce à notre plateforme participative, nous souhaitons entrer plus facilement en contact avec les personnes concernées ou identifier les personnes qui ont un aperçu d’un domaine particulier de la société.

Quels sont les sujets de REPORTER ?

Les thèmes traités doivent toujours avoir une pertinence sociale. Une valeur ajoutée est créée lorsque nous parvenons ensemble à attirer l’attention sur des dysfonctionnements et à favoriser ainsi une plus grande prise de conscience ou un changement de mentalité. Une recherche peut également aborder un nouvel aspect d’un problème connu. Les problèmes personnels, liés à une situation individuelle, ne se prêtent pas à une recherche participative.

Nous ne pouvons pas promettre que chaque indice donnera lieu à une recherche journalistique. La sélection finale des sujets a lieu au sein de notre rédaction. Pour ce faire, nous effectuons des recherches dans différentes directions, tout en respectant toujours nos normes journalistiques et déontologiques (pour en savoir plus, consultez notre manifeste). Comme nos recherches prennent généralement du temps, les événements d’actualité qui sont sur le point de se terminer ne se prêtent généralement pas à une recherche participative.

Quand un article est-il prêt à être publié ?

Nos journalistes passent plusieurs jours et parfois plusieurs semaines à enquêter. Durant cette période, ils consultent des sources d’information fiables, analysent la législation, contactent les personnes concernées et les interlocuteurs officiels. Il s’agit de mettre en lumière tous les points de vue afin que le journaliste puisse se faire une idée globale d’une situation. Un article se base toujours sur une multitude de sources. Cela signifie que l’on ne publie jamais un article basé uniquement sur le témoignage d’une seule personne. Il faut qu’au moins deux sources indépendantes confirment une information.

Avant de publier un article, nous consacrons encore une fois du temps à la vérification des faits. Afin d’exclure toute information erronée, il est en outre souvent nécessaire d’obtenir des prises de position d’une source officielle ou un document à l’appui. Dans la pratique, nous organisons de nombreux entretiens de fond au cours desquels des experts nous exposent leur point de vue et leur évaluation sur un sujet. Parfois, nous constatons à ce stade de la recherche que les interlocuteurs ne sont pas assez nombreux à vouloir s’exprimer sur le sujet. Nous reportons alors la recherche à une date ultérieure. L’objectif est de ne pas publier de fausses informations.

 


Le journalisme participatif chez REPORTER

Si cela vous intéresse, vous trouverez ici quelques principes qui sont importants dans les recherches journalistiques. Grâce à cet aperçu de notre travail, vous pourrez mieux évaluer quels sont les sujets appropriés et apprendre comment vous pouvez vous impliquer si vous êtes intéressé.

Nous nous réjouissons de pouvoir échanger avec vous !


Protection de données

Si vous souhaitez participer à une recherche, nous vous prions de nous communiquer vos coordonnées. Souvent, il s’avère nécessaire que nos journalistes vous contactent pour davantage d’informations. Dans tous les cas, vous resterez anonymes dans nos articles. Pour en savoir plus sur la protection des sources, cliquez ici.

Nous n’utilisons vos données qu’à des fins journalistiques. Vous trouverez ici notre déclaration générale de protection des données.