En tant que journalistes, nous avons besoin d’autant d’informations que possible. Il y a beaucoup de sujets qui ne sont pas encore suffisamment mis en lumière au Luxembourg. Certes, on nous signale souvent des abus, mais nous ne trouvons souvent pas assez de sources qui confirment le problème ou qui peuvent s’exprimer à ce sujet.

Avant de pouvoir publier une recherche, nous consacrons toujours beaucoup de temps à la recherche d’informateurs fiables et à la vérification des faits.

Pour tenir compte des nuances d’un sujet, nous menons des entretiens avec des personnes concernées qui partagent leur expérience. Ces entretiens ne sont pas toujours cités dans les articles et les interlocuteurs peuvent rester anonymes dans l’article. Ces entretiens sont toutefois indispensables pour garantir l’objectivité d’une recherche. Dans ce cas, votre expertise pourrait nous aider.

C’est pourquoi nous recherchons par le biais de cet appel de nouvelles personnes prêtes à partager leurs connaissances. Nous avons besoin de l’expertise de personnes qui connaissent bien les sujets ou qui ont elles-mêmes acquis de l’expérience dans un certain domaine. Cela nous aide à effectuer des recherches plus efficaces et à rédiger des articles plus précis et plus nuancés.

Certains grands articles de REPORTER ont déjà commencé par le conseil d’un lecteur ou d’une lectrice. Au départ, il y a souvent une question, une remarque ou une nouvelle perspective.


Le journalisme participatif chez REPORTER

Si cela vous intéresse, vous trouverez ici quelques principes qui sont importants dans les recherches journalistiques. Grâce à cet aperçu de notre travail, vous pourrez mieux évaluer quels sont les sujets appropriés et apprendre comment vous pouvez vous impliquer si vous êtes intéressé.

Nous nous réjouissons de pouvoir échanger avec vous !


Protection de données

Si vous souhaitez participer à une recherche, nous vous prions de nous communiquer vos coordonnées. Souvent, il s’avère nécessaire que nos journalistes vous contactent pour davantage d’informations. Dans tous les cas, vous resterez anonymes dans nos articles. Pour en savoir plus sur la protection des sources, cliquez ici.

Nous n’utilisons vos données qu’à des fins journalistiques. Vous trouverez ici notre déclaration générale de protection des données.