Y a-t-il des sujets dont REPORTER devrait absolument parler ? Nous aimerions faire davantage appel à l’expertise de nos lecteurs dans nos recherches et travailler en échange avec vous.

A) Partagez votre connaissance!

Vous vous y connaissez particulièrement bien dans un domaine thématique ? Cliquez ici, pour remplir un bref formulaire. Expliquez-nous brièvement votre expertise et donnez-nous vos coordonnées afin que nos journalistes puissent revenir vers vous lorsque nous nous pencherons plus en détail sur le sujet en question.

B) Partagez votre expérience !

Participez à notre recherche si vous avez fait, en tant que personne privée, des expériences critiques qui devraient être thématisées publiquement – surtout si vous n’êtes pas la ou le seul(e) concerné(e). Nos journalistes souhaitent aborder de tels sujets et aider à attirer l’attention sur d’éventuels dysfonctionnements. Cliquez ici pour remplir un court formulaire.

C) Recherches ciblées

De temps en temps, nous lançons des appels aux lecteurs ciblés, dans lesquels nous vous demandons de nous faire part de votre expérience sur certains sujets. Dès qu’un appel aux lecteurs est lancé, vous le trouverez sur cette page. Vous pouvez également recevoir les appels par e-mail en vous inscrivant à notre newsletter.

 


Le journalisme participatif chez REPORTER

Si cela vous intéresse, vous trouverez ici quelques principes qui sont importants dans les recherches journalistiques. Grâce à cet aperçu de notre travail, vous pourrez mieux évaluer quels sont les sujets appropriés et apprendre comment vous pouvez vous impliquer si vous êtes intéressé.

Nous nous réjouissons de pouvoir échanger avec vous !


Protection de données

Si vous souhaitez participer à une recherche, nous vous prions de nous communiquer vos coordonnées. Nous n’avons besoin de vos données personnelles que dans le cas d’une recherche dans laquelle nous reprenons votre thème et pour laquelle la protection des sources est à nouveau invoquée. Pour en savoir plus sur la protection des sources, cliquez ici.

Nous n’utilisons vos données qu’à des fins journalistiques. Notre déclaration générale de protection des données s’applique.