Pour avoir diffusé un film d’une extrême violence à une heure de grande audience, la chaîne RTL9 vient d’être sanctionnée par l’Autorité luxembourgeoise indépendante de l’audiovisuel.

L’Autorité luxembourgeoise indépendante de l’audiovisuel (ALIA) veut faire mentir sa réputation de complaisance envers RTL Group et les chaînes de TV commerciale du géant européen de l’audiovisuel qui a son siège au Kirchberg.

Fin janvier, le gendarme de l’audiovisuel essuyait un revers devant le Tribunal administratif qui retoquait une de ses décisions à l’encontre des chaînes RTL TVi et ses petites sœurs destinées au marché belge au sujet de pratiques de parrainages controversées. Les juges ont reproché à l’ALIA de ne pas avoir assorti sa décision de sanctions.

La leçon a été apprise, car le conseil d’administration de l’ALIA vient de publier sur son site une décision inédite dans les annales de l’audiovisuel luxembourgeois …