Le réaménagement du Knuedler vient d’être attribué aux termes d’un appel d’offres européen. Le marché public est déjà controversé en raison du prix des pierres qui vont recouvrir la principale place de la capitale et de certains critères environnementaux ayant prévalu à leur choix.

La Place Guillaume II a des allures de concours hippique avec ses barrières rouges et blanches défigurant l’espace public qui sont autant d’obstacles pour les passants qui osent encore s’y aventurer. En 2022, si tout va bien, la principale place de la capitale redeviendra fréquentable.

Le Knuedler sera métamorphosé avec des fontaines sèches, 7 arbres supplémentaires, des bancs publics, un parc de jeux, des terrasses agrandies et un nouveau pavement en granit beige censé lui redonner son éclat. Le regard de la statue équestre de Guillaume se tournera peut-être vers l’Hôtel de ville et son Biergercenter au lieu du Palais grand-ducal.

Devis à 28 millions d’euros

Le 27 janvier 2020, le Conseil communal a approuvé à l’unanimité le projet de réaménagement et son concept urbanistique pour un devis estimatif de 28,65 millions d’euros. Le 26 février dernier, les services communaux du génie civil ont procédé à l’ouverture des soumissions. Trois entreprises ou groupements d’entreprises étaient en concurrence …