L’immeuble qui héberge l’Hotel International situé Place de la Gare sera vendu aux enchères à la mi-septembre. La liquidation a d’ores et déjà été ordonnée. L’avenir demeure incertain pour les employés. Récit d’un litige familial et d’une passe d’armes judiciaire.

Les employés du Best Western Hotel International n’en croyaient pas leurs yeux lorsque, il y a trois semaines, un client leur a montré une annonce parue dans la presse luxembourgeoise. Elle faisait référence à la vente ordonnée par un juge d’un bâtiment situé Place de la Gare à Luxembourg. Pourtant, en lisant la description, il s’agissait bien de l’hôtel quatre étoiles dans lequel ils travaillent, certains depuis plusieurs années. L’Hôtel à 63 chambres situé en plein cœur de la gare et juste à côté de l’Hôtel Alfa dont la fermeture-surpise avait été annoncée en mars 2017, sera vendu aux enchères le 18 septembre.

Il y a deux types d’acquéreurs possibles. Si c’est un hôtelier, il pourrait poursuivre l’activité et reprendre une partie du personnel. Si c’est un investisseur, l’immeuble sera rasé.“

“La première réaction, c’était la panique”, confie une personne employée de cet hôtel depuis plus de cinq ans. L’information a vite circulé entre les membres du personnel.

Selon les informations de REPORTER, au moins quatre employés ont depuis volontairement quitté l’hôtel, jugeant leur avenir professionnel trop précaire. Les dix-sept salariés encore présents aujourd’hui sont impuissants et vivent des jours incertains. En coulisse, la gérante, âgée de 87 ans, qui a caché ses déboires …