La ministre de la Justice Sam Tanson (Déi Gréng) réorganise ses services. Christine Goy, transfuge du ministère des Affaires étrangères et européennes et ex-candidate CSV aux élections communales dans la capitale, délaisse la diplomatie. Elle va devenir la nouvelle femme forte de la chancellerie. 

Sam Tanson a procédé en mai dernier à la réorganisation interne du ministère de la Justice. Les changements se sont déjà traduits par une nouvelle affectation de Véronique Bruck, Première conseillère de gouvernement, et devraient prochainement se concrétiser par la venue d’une nouvelle femme forte, Christine Goy, actuelle secrétaire générale adjointe au ministère des Affaires étrangères et européennes. Cette dernière va reprendre à la mi-août le poste de secrétaire générale, en charge de la coordination des différents services, auparavant dans les mains de Véronique Bruck. Dans l’intervalle, l’intérim de la coordination du ministère est assuré par Claudine Konsbruck et Laurent Thyes.

«Véronique Bruck est toujours Premier conseiller de gouvernement au ministère de la Justice. Suite à une réorganisation interne, elle a été chargée du pôle des droits fondamentaux, une position transversale au ministère», explique le service communication de Sam Tanson. Pour autant, aucune explication n’est fournie sur les raisons ayant amené à ces changements majeurs au sein de l’administration …