Le fisc réclame des impayés d’impôts à «Sandstone». Les démarches de l’administration sont restées infructueuses. La société d’intelligence économique de Frank Schneider, ex-agent du SREL, a été assignée en faillite. La décision est contestée.  

La firme d’intelligence économique «Sandstone» a été déclarée en faillite à la veille du réveillon de Noël, à la demande de l’administration fiscale. La société de Frank Schneider, l’ex-espion le plus célèbre du Luxembourg, était depuis janvier 2022 en liquidation volontaire suite à ses déboires judiciaires dans l’affaire «Onecoin», du nom d’une escroquerie présumée aux cryptomonnaies.

Avec la mise en faillite, la procédure ne laissera plus de marge de manœuvre à Frank Schneider, qui s’était octroyé les pouvoirs de liquidateur de la société qu’il avait fondée en 2008, après son départ du Service de renseignement de l’Etat luxembourgeois (SREL). Il perd donc toute influence sur le destin de l’entreprise. Le seul maître à bord est désormais un avocat à la cour. La mission – d’ordre public – de curatelle de Sandstone a été confiée à Stéphane Sunnen (étude Rodesch). L’avocat va ainsi pouvoir se pencher sur la comptabilité de la société et examiner la pertinence et la régularité de certaines dépenses.

La faillite est intervenue à la demande du préposé du bureau de recette des Contributions de Luxembourg. Selon le jugement que Reporter.lu a consulté, le fisc réclamait des impayés d’impôts (impôts sur les salaires, sur le revenu des capitaux et sur la fortune) entre 2017 et 2021 pour un montant total de 28.061 euros. Le montant le plus important portait sur l’impôt sur les salaires de 2017: 23.961 euros.

Parti sans laisser d’adresse

Les contraintes dressées en novembre 2020 puis en avril 2022 par le bureau de recettes afin de récupérer son dû sont restées infructueuses. Les commandements de payer ainsi qu’une sommation à tiers détenteur, c’est-à-dire à l’un des banquiers de Sandstone, la BCEE, ont également échoué.

En octobre 2022, l’administration passe à la vitesse supérieure en vue d’une assignation en faillite, mandatant un huissier de justice pour signifier et officialiser le lancement de cette procédure au siège social de Sandstone. L’huissier revient toutefois bredouille de sa mission …