Le groupe immobilier «Cenaro» avait un projet de crèche à Kayl pour accueillir une centaine d’enfants. «Cenaro Tétange», la société portant cette opération, a été assignée en faillite. La maison mère «Cenaro Group» a pour sa part été déclarée mercredi en faillite. 

Le nom de «Cenaro» est tristement connu pour laisser des chantiers de résidences en déshérence à la suite de difficultés financières et leurs acquéreurs en plan. Le groupe immobilier est aussi associé à des opérations qui ont mal tourné pour des centaines d’investisseurs dont l’argent devait précisément financer l’achat des terrains des immeubles avec autorisations de construire.

Les appétits de la société ne se sont pas cantonnés au secteur résidentiel. Le groupe s’est aussi diversifié dans l’immobilier commercial. «Cenaro Tétange» a été créé par la maison mère «Cenaro Group» pour porter un projet de crèche d’une capacité d’accueil de 135 enfants, ce qui en aurait fait l’une des plus grandes structures d’accueil de jour du Grand-Duché.

Le projet est lui aussi en souffrance. Lundi 23 janvier, la société immobilière «Leamington sàrl» a assigné devant le tribunal de commerce Cenaro Tétange en faillite pour un impayé de 837.875 euros. Cette affaire jette une lumière crue sur les coulisses des développements de grands projets immobiliers et sur les interventions, à tous les stades des opérations, d’intermédiaires qui se servent des commissions …