Marie-Laure Rolland

Marie-Laure Rolland lebt seit 1989 in Luxemburg, das sie neben ihrem Geburtsort in der Bretagne längst ihre zweite „Heemecht“ nennt. Sie kann auf über 20 Jahre journalistische Erfahrung zurückblicken. Nach rund 15 Jahren als Wirtschaftsjournalistin beim „Luxemburger Wort“ wechselte sie hier 2005 in das Kulturressort, das sie ab 2013 und bis Ende 2017 leitete. Heute ist sie freie Journalistin und Publizistin. Ihr journalistisches Augenmerk gilt neben den kulturellen Themen besonders auch der Integration und der gesellschaftlichen Stellung der Frau. In ihrem Blog "La Glaneuse" (laglaneuse.lu) widmet sie sich der luxemburgischen und internationalen Tanzszene.

Dysfonctionnements structurels

Pourquoi le malaise est chronique au Mudam

Les remous autour d’une lettre anonyme envoyée à la presse et pointant le malaise au Mudam ont pris des proportions spectaculaires. Cela n’a rien d’un hasard. Les dysfonctionnements au Mudam sont structurels.

Mudam

La lettre qui a relancé le débat

Une lettre anonyme, envoyée à la presse le 16 janvier 2019 par un supposé employé du Musée d’art moderne, a pu choquer par son procédé visant à mettre sur la place publique des affaires internes. Toujours est-il qu’elle reflète un vrai malaise ambiant au Mudam, comme on nous l’a confirmé.

Luxembourg à l’heure chinoise

L’offensive culturelle de l’Empire du milieu

L’économie luxembourgeoise n’est pas le seul secteur à être dans le collimateur de Pékin. Désormais, c’est la culture qui est aussi visée. La splendide exposition sur «Les origines de la civilisation chinoise», à voir actuellement au MNHA, en est l’illustration. Que peut le «nation branding» de Xavier Bettel face au «ruan shili» de  Xi Jinping? Nous nous sommes penchés sur la question.

Stratégie nationale contre le sans-abrisme

Un bilan intermédiaire insuffisant

De l’accueil d’urgence aux logements sociaux, la panoplie est vaste pour lutter contre le phénomène du sans-abrisme. Est-elle suffisante? Les acteurs du terrain estiment que non.

La précarité au Luxembourg

«Il nous reste 200 euros par mois pour vivre»

Leur main tendue écorne l’image de la réussite flamboyante de l’économie luxembourgeoise. Pourquoi notre système social n’est-il pas en mesure de venir en aide à certaines personnes dans la précarité? Alors que le risque de tomber dans la pauvreté s’est accru ces dernières années, nous sommes allés à la rencontre de deux hommes et une femme qui vivent ou ont vécu dans la rue.

Entretien avec Andreas Wagner

«Esch 2022 risque d’être une machine à subventions»

L’ancien directeur général de la capitale européenne de la Culture Esch 2022 analyse la crise qui a conduit à son départ, apportant une mise en perspective des nouveaux choix culturels qui vont s’opérer ainsi que des enjeux politiques liés.

Esch 2022

Le choix du politiquement correct

Avec l’arrivée de Nancy Braun comme directrice générale et de Christian Mosar comme directeur artistique, une page s’est tournée pour la Capitale européenne de la Culture Esch 2022. Elle n’est pas totalement blanche mais c’est bien une complète remise à plat qui s’annonce, avec un budget amputé de 20%.

Le Mudam à l’ère Suzanne Cotter

Pourquoi la révolution n’aura pas lieu

Jusqu’à ce jour, la nouvelle directrice du Mudam Suzanne Cotter a surtout fait parler d’elle pour avoir déboulonné du premier étage du musée la fameuse chapelle de Wim Delvoye. Sa programmation pour 2019, qui vient d’être dévoilée, permet de mieux comprendre quelles vont être ses lignes de continuité et de rupture par rapport à Enrico Lunghi et Marie-Claude Beaud.

Négociations sur le volet culturel

Déi Gréng et le LSAP au pied du mur

«Een neien Elan fir d‘Kulturpolitik zu Lëtzebuerg!». C’est ce que revendiquait le programme électoral de Déi Gréng. Après cinq années de frustration des partenaires du DP aux manettes de ce ministère, quel pourrait être cet élan? Le LSAP a lui aussi des revendications en la matière.